C’est arrivé en 1996 : 1ère médaille d’or pour le Burundi aux J.O.

Vénuste Niyongabo se distingue pour la première fois en quand il obtient une médaille d’argent aux championnats du monde juniors, sur 1 500 m. Aux championnats du monde de 1993, à , il atteint les demi-finales du 1 500 m.Aux championnats du monde de 1995 à, il remporte la médaille de bronze, derrière l’Algérien et le Marocain Hicham El Guerrouj.

En octobre 2010, Venuste Niyongabo a parrainé les tout premiers « Jeux de l’Amitié » de la région des Grands Lacs d’Afrique, une journée de rencontres sportives transfrontalières destinées à promouvoir la paix et à rapprocher les jeunes du Burundi et de la République démocratique du Congo (RDC) autour des valeurs d’amitié et de fraternité du sport.

 


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>