Après le meeting de Doha, les athlètes Afros se sont, une nouvelle fois, illustrés lors de la réunion de Shanghai à l’occasion de la 2ème étape de la Diamond League. Au cours de cet étape, 9 temps de référence de la saison ont été établis, dont certains sont l’œuvre d’afros.

Ainsi sur le 800m, la Burundaise Francine Niyonsaba a dominé ses adversaires avec un chrono de 2’00’’33.

Meilleure performance mondiale de l’année aussi pour l’Ethiopienne Genzebe Dibaba au 5000m. Elle s’impose en 14’45’’62 devant sa compatriote, championne olympique, Meseret Defar.

Le 100m féminin a été remporté par la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, MPM en 10.93. La fusée jamaïcaine, double championne olympique devance la Nigériane Blessing Okagbare (11”) et l’Américaine Carmelita Jeter (11”08), victime d’une chute au moment de franchir la ligne (blessure du quadriceps).

Sur le 3000m steeple, la sensation a été la victoire de Conseslus Kipruto. A 18 ans, le Kényan champion du monde cadet 2011 et junior 2012, a écœuré la concurrence notamment Paul Koech, remportant la course en 8’01’’16, soit le meilleur temps de l’année.

Autres chronos de référence du meeting, le tour de piste parcouru en 44’’02 par Kirani James.

Un jamaïcain peut en cacher un autre, en l’absence de Bolt et Blake. Le Jamaïcain Warren Weir, 23 ans, s’est imposé sur le 200m en 20’’18 devant l’Américain Justin Gatlin (31ans).

Source : Africa Top Sport

Francine Niyonsaba, un nouvel exploit

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>