Agée aujourd’hui de 46 ans, Grace Rwaramba est d’origine rwandaise et est arrivée aux Etats-Unis où elle a étudié à l’université dans le Massachusetts entre 1986 et 1990.

 

Grace Rwaramba

Elle s’est mariée en février 1995 à Stacey M Adair, un citoyen américain. En 2001, une procédure de divorce aurait été entamée, mais jamais achevée.

Grace Rwaramba a commencé à travailler pour Michael Jackson en 1991, s’occupant de l’assurance de ses employés. Et si elle était considérée comme la « nounou » (les enfants du chanteur parlaient d’elle comme de leur « Maman »), elle semble être l’une des rares personnes à qui Jackson faisait confiance et son rôle, ainsi que son influence sont allés bien au delà.

Des nouvelles rumeurs de mariage concernant Michael Jackson et la nounou de ses enfants, Grace Rwaramba, ont vu le jour en 2007. Selon le « National Enquirer », un journal américain, qui affirmait s’appuyer sur des sources « proches du chanteur », le mariage aurait eu lieu en début de l’année 2007 à Las Vegas.

Selon la source, « Grace était une des amies les plus chères de Michael Jackson ». « Elle est l’une des rares personnes qui soit restée à ses côtés pendant tous ses problèmes, y compris lors de son procès suite à des accusations de pédophilie en 2005 ».

Cependant, Raymone K Bain, porte-parole de Michael Jackson a démenti que le roi de la pop et Grace Rwaramba aient échangé un serment de mariage, exactement comme elle l’avait fait l’année précédente lorsque des rumeurs de mariage étaient apparues en juin 2006 entre Jackson et Rwaramba.

Son influence sur les enfants était indéniable. « Grace était comme la mère, et Michael était le père», a dit Bryan Michael Stoller réalisateur et ami de MJ, qui a souvent visité Neverland. « La seule personne que je voyais s’approcher des enfants autre que Michael était Grace Rwaramba.

Mark Lester, parrain des 3 enfants de MJ a déclaré peu de temps après le décès de ce dernier : «elle est une personne très forte, et elle est un tour de force pour les enfants. Elle est la personne la plus maternelle qu’ils n’ont jamais connu. »

Treize jours après avoir attenté à sa vie, Paris Jackson est toujours, à cette heure, hospitalisée et pourrait bien le rester encore pour le mois à venir. Pourtant, la fille du roi de la pop était bien présente, mardi 18 juin, à la Cour de justice de Los Angeles. Dans le procès opposant le clan Jackson et la société de production AEG, le tribunal a visionné pour la première fois le témoignage de la jeune fille, filmé néanmoins en mars 2013 (soit environ trois mois avant sa tentative de suicide).

Dans cette vidéo publiée sur YouTube le 19 juin, on voit Paris Jackson, le visage fermé et le sourire en berne, livrer des éléments à charge contre la nourrice de la famille, Grace Rwaramba (renvoyée deux mois avant la mort de Michael Jackson).

« Mon père ne l’aimait pas donc il s’efforçait de la garder loin de nous, et l’envoyait faire des courses pour rien la plupart du temps. […] Il disait qu’elle était sournoise. Que ce n’était pas quelqu’un d’honnête et qu’elle mentait beaucoup« 

Ce témoignage, diffusé par la défense d’AEG dessert les intérêts du clan Jackson : il intervient dans une tentative de discréditer les affirmations des avocats de la célèbre famille, qui ont assuré que Grace Rwaramba (embauchée de son vivant par Michael Jackson) jouait surtout le rôle de figure maternelle et équilibrée pour les trois enfants du roi de la pop, Prince (16 ans), Paris et Blanket (11 ans).
Sauf que selon le récit de Paris Jackson, rien de tout cela n’est vrai. D’après l’adolescente, Grace Rwaramba était complètement « obsédée » par le King of Pop, au point de se glisser dans son lit pendant qu’il dormait. « Mon père ne l’aimait pas donc il s’efforçait de la garder loin de nous, et l’envoyait faire des courses pour rien la plupart du temps. […] Il disait qu’elle était sournoise. Que ce n’était pas quelqu’un d’honnête et qu’elle mentait beaucoup« , déclare Paris Jackson, le regard dissimulé sous sa mèche.
 

Histoire à SUIVRE

 


Grace Rwaramba : Une femme dans l’ombre d’une icône

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>