Depuis les terribles événements de 1993, Maggy et son équipe ont sauvé, élevé et éduqué plus de 20 000 enfants. Maintenant, s’ajoutent à la guerre civile les ravages du sida. La paix relative suite aux applications des accords signés permet d’agir avec une meilleure
sérénité et les projets se multiplient, toujours trop faibles face aux besoins gigantesques que révèle cette accalmie. La lutte contre le viol, la lutte contre le sida et l’éducation à la paix sont les grandes priorités de la Maison Shalom.

130 Maison des Anges ont vu le jour dans les différentes régions du Burundi. Certains des enfants qu’elle a sauvés prennent le relais et, une fois repartis dans leur région d’origine, construisent une Maison des Anges.
Rien n’arrête l’infatigable Marguerite Barankitse.

Pour son action, elle a reçu de nombreuses et prestigieuses distinctions : prix des Droits de l’homme, prix Nobel des enfants, Prix de la solidarité, Prix de la défense des personnes déplacées, prix européen Nord-Sud, Four Freedoms Award ……

 


Source : Université Catholique de Lille


Portrait : Maggy – Une femme d’exception

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>